Les Nouveaux Héros D'Elendra

Bienvenue dans la cité D'Elendra
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 bouffonerie & co

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Varasaer

avatar

Nombre de messages : 641
Age : 31
Localisation : Perdu en zone des clans
Devise : Si on te frappe tend l'autre joue
Classe : Magicien soigneur
Orientation : Pacifiste extrème
Date d'inscription : 05/11/2010

Feuille de personnage
Level:
910/1050  (910/1050)
Nombre d'ennemis tués: 2
Nombre de morts: 11

MessageSujet: bouffonerie & co   Jeu 11 Nov - 18:52

Bouffonerie & co


Nom : Varasaer le simple d’esprit
Race: gnome
Sexe: homme
Age : 102 ans
Taille : 72 cm
Couleur des yeux : Bleu nuit
Cheveux : Blond



_________________
Une pirouette,
Deux galipettes,
Trois roues,
Le tout au rythme chatoyant des clochettes.

Bouffon en Chef
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Varasaer

avatar

Nombre de messages : 641
Age : 31
Localisation : Perdu en zone des clans
Devise : Si on te frappe tend l'autre joue
Classe : Magicien soigneur
Orientation : Pacifiste extrème
Date d'inscription : 05/11/2010

Feuille de personnage
Level:
910/1050  (910/1050)
Nombre d'ennemis tués: 2
Nombre de morts: 11

MessageSujet: Re: bouffonerie & co   Jeu 11 Nov - 18:53

Au commencement


*** Il a toujours et par tout temps existé des légendes sur une terre lointaine et étrange. On a nommé cette terre par bien des mots et par de nombreux termes tous plus terrifiants les uns que les autres. Champs de bataille, tavernes emplies de rustres et de fripouilles, Guerres de royaume, et même dit-on il y existerait des clans luttant pour leur propre gloire. Une terre qui pour moi a aujourd’hui un nom véritable : Lorndor. ***


Je me souviens de ce temps passé avec mélancolie. Les bras chaleureux de ma mère et les mains rugueuses de mon père restent gravés sur mon corps. Je me souviens des autres, de tous les autres toujours à se moquer de moi. Je me souviens aussi des ruades de coup dans les rues de la cité où j’ai grandi. Je me souviens.

Mon premier nom : Ras, c’est ma mère qui me l'a donné. Elle m’a expliqué autrefois que cela voulait dire émeraude dans la langue des communs. Émeraude, comme la couleur de ma peau lors de ma naissance. Aujourd’hui encore c’est ce vert majestueux qui reste ma couleur de prédilection.

C’est aussi durant mon enfance que j’acquis le surnom que je porte toujours aujourd’hui. Ils se moquaient de moi, toujours. Ils m’appelaient le simple d’esprit, celui qui ne comprend jamais rien. Pourtant je comprenais, enfin je crois ! Oui je comprenais que l’on se moquait de moi, mais je ne comprenais pas pourquoi.

Voilà, quand je suis parti de chez moi à 25 ans pour voir le monde, on me connaissait sous le nom de Ras le simple d’esprit. Je souviens que j’aimais bien ce nom. C’est ainsi que je suis parti, attifé d’une chemise courte avec des clochettes pendantes des manches, un pantalon bouffant au niveau des cuisses et des petites bottines de cuir aux pieds. J’ai mis mon baluchon sur mon dos et j’ai pris la route des tavernes dans les grandes plaines.

_________________
Une pirouette,
Deux galipettes,
Trois roues,
Le tout au rythme chatoyant des clochettes.

Bouffon en Chef
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Varasaer

avatar

Nombre de messages : 641
Age : 31
Localisation : Perdu en zone des clans
Devise : Si on te frappe tend l'autre joue
Classe : Magicien soigneur
Orientation : Pacifiste extrème
Date d'inscription : 05/11/2010

Feuille de personnage
Level:
910/1050  (910/1050)
Nombre d'ennemis tués: 2
Nombre de morts: 11

MessageSujet: Re: bouffonerie & co   Jeu 11 Nov - 18:53

Les grandes plaines



*** Une chose qui n'est jamais contée dans les légendes c'est bien la prolifération des monstres sur les terres du Lorndor. On parle en permanence de grands héros, de guerres mythiques ou de diplomates corrompus. Mais jamais ô grand jamais, ne sont évoqués les monstres de tous types et de toutes puissances qui peuplent ces terres.***

La première taverne dont j'avais eu l'indication était encore à des lieux de l'endroit où je me situai. Les grandes plaines s'étendaient à perte de vue, l'horizon n'avait semble-t-il aucune limite en ce royaume. Depuis le début de mon voyage j'avais croisé que peu de personnes, seulement quelques voyageurs ou guerriers chevauchant de grandes et belles montures. Ces différents êtres étaient tous aussi différents entre eux que moi d'eux et ils m'ignoraient comme l'on ignore le gland qui tombe du chêne. Enfin jusqu'à ce que celui-ci nous tombe soudainement sur la tête. Étrangement, ce ne fut pas un cavalier qui me tomba sur la tête, mais la masse d'un jeune gnoll.

Mon crane heurta brusquement le sol, en même temps que mon nez s'enfonçait dans la boue et le reste de mon corps ne tarda pas à suivre la tête. Allongé dans la boue, je n'osais pas tourner la tête espérant que la créature me croie mort et me laisse ici. Il n'en fut rien, une main agrippa ma cheville et je sentis tout mon corps qui commençait à glisser dans la boue. La terre humide entrait dans mes narines, m'empêchant de respirer par cet orifice. La suite n'est qu'un songe, je ne sais sur quelle distance je fus traîné, je ne sais même pas combien de temps s'écoula avant que le gnoll s'arrête.

J'attendis plusieurs minutes ou peut être plusieurs heures, puis finalement me décidai de tourner la tête pour regarder ce qui se passait autour de moi. La créature était allongée de tout son long contre un tronc d'arbre et dormait profondément. Lentement je me redressai, puis encore plus lentement je commençai à m'éloigner du gnoll. Après avoir marché le plus discrètement possible, ce qui n'était guère simple avec la multitude de clochettes accrochées à mon pantalon, je pris la fuite à toutes jambes jusqu'à en perdre haleine.

Ma course effrénée dura une éternité. Plus le temps passait et plus mes yeux se brouillaient, jusqu'à ce que je finisse par courir droit devant totalement aveugle. Mes jambes se faisaient de plus en plus lourdes et la sueur coulait à grosses gouttes le long de mes joues. Tout à coup, sans aucun signe avant-gardiste, ma tête heurta une surface rigide. Le choc fut brutal et assourdissant, je me retrouvai pour la seconde fois de la journée allongé sur le sol humide. Petit à petit je me remis du choc et ouvris les yeux. Elle était juste à côté de moi, la première taverne des grandes plaines que je rencontrais.

_________________
Une pirouette,
Deux galipettes,
Trois roues,
Le tout au rythme chatoyant des clochettes.

Bouffon en Chef
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Varasaer

avatar

Nombre de messages : 641
Age : 31
Localisation : Perdu en zone des clans
Devise : Si on te frappe tend l'autre joue
Classe : Magicien soigneur
Orientation : Pacifiste extrème
Date d'inscription : 05/11/2010

Feuille de personnage
Level:
910/1050  (910/1050)
Nombre d'ennemis tués: 2
Nombre de morts: 11

MessageSujet: Re: bouffonerie & co   Jeu 11 Nov - 18:54

Var : le bouffon


*** Il est courant pour un gnome de posséder plusieurs noms au cours de sa vie. Ces noms s'acquièrent souvent suite à des actes héroïques, mais il arrive aussi que ce soit suite à des actes d’une idiotie inouïe . Un nom pour chaque étape de la vie, c’est ainsi que son nommés les Gnomes. ***

Le jeune gnome poussa avec une lenteur extraordinaire la porte de la taverne qui se présentait devant lui. Il passa la tête dans entrebâillement de celle-ci et à la vue qui s’offrit à lui, il écarquilla les yeux. Tout n’était que chaleur en ce lieu, l’âtre au fond de la pièce d’où émanait une douce chaleur et de la lumière pour éclairer la pièce. Trois nains étaient accoudés au comptoir, devant eux étaient posées de grandes choppes débordant presque de bière. Le reste des personnes réunies dans la taverne surprit encore plus le gnome. Un tauren qui discutait avec deux trolls à une table non loin des nains. Un humain, un elfe et deux orcs jouaient à un jeux de dés auprès de la cheminée.

Quelques notes s’élevèrent alors dans l’air. Une jeune elfette, harpe à la main, avait commencé à jouer une ballade de son peuple. Les notes qui s’élevaient de sa harpe, n’étaient rien comparées à la douce mélodie de sa voix et à l’harmonie de la langue des elfes. Le gnome se rappela soudain qu’il était resté dans la porte, les yeux grands ouverts et de la bave coulant le long de son menton. Il se reprit de suite, s’essuya la bouche et pénétra plein d’entrain dans la taverne. Il prit place dans un coin isolé du comptoir et attendit que le tavernier vienne le voir pour commander.

Au bout de quelques minutes, et s’apercevant que le tavernier n’avait que faire de sa présence. Le gnome grimpa sur le tabouret et interpella l’homme derrière le comptoir.

-Eh m’sieur! M’sieur s’vous plait !

Le tavernier s’approcha à pas lents de l’être minuscule.

-Bonjour. Puis-je vous être utile ?
-Bonjour M’sieur, s’exclama le gnome. Euh… J’pourrai avoir d’la bière M’sieur ?
-Vous me semblez bien jeune pour boire ! répondit le tavernier avec un regard soupçonneux.
-Aller M’sieur soyez sympa. J’ai fais une longue route et un s’péce de monstre m’a poursuivi jusque ici!

Le tavernier s’éloigna alors de Ras, puis revint quelques instants plus tard avec une grande choppe à la main. Le gnome l’attrapa et commença à boire comme un être privé de liquide depuis plusieurs mois.

-5 Pièces de cuivre, dit le tavernier en tendant la main vers le gnome.

Le petit être sortit une bourse d’une taille impressionnantes par rapport à sa propre taille, puis il l’ouvrit et la vida sur le comptoir. Il ne devait y avoir qu’une dizaine de petites pièces de cuivre dans la bourse, mais un nombre impressionnant de clochette tombèrent.

-Tenez ! et le gnome donna tout l’argent qu’il avait sur lui au tavernier.
-Ce n’est que 5 pièces, pas 11 ! interpella le tavernier.
-Ben 5 autres pour la prochaine et le reste pour vous, tous pour vous…

Le gnome n’avait bu que deux gorgées, mais il commençait déjà à ressentir les effets euphorisants de l’alcool. Il regarda le tavernier qui paraissait surpris puis prit une autre gorgée de sa bière.

L’alcool monta rapidement et l’esprit du gnome se perdait peu à peu dans les limbes de l’ivresse. Ras, se leva debout sur le tabouret puis d’un sous lent et souple se retrouva en bas de celui-ci. Il commença alors à danser au rythme de la mélodie qui égaillait la taverne. De ces clochettes émanait un son mélodieux qui accompagnait la harpiste. Galipette, roue, saut périlleux, Ras enchainait les acrobaties. Puis il remarqua soudain que tout le monde le regardait, il fit le tour de la salle des yeux puis son regard s’arrêta sur les deux nains qui se moquaient de lui. Il leur tira ouvertement la langue, puis les montrant du doigt il esclaffa d’une petite voie aigu et forte.

-Barbu bourru ! Barbu Bourru ! Barbu bourru !

Les deux nains s’étaient levés et la colère montait déjà en eux, mais un gnome présent dans la pièce se plaça face à eux.

-Laissez tomber ! Il est totalement ivre et ce n’est que bouffonnerie.

Puis se tournant vers le gnome il ajouta d’une voie fluette :

-Var, le bouffon ivre…

Le gnome entendit ce mot prononcé dans sa langue, var, à ce son il s’écroula inerte sur le plancher.

_________________
Une pirouette,
Deux galipettes,
Trois roues,
Le tout au rythme chatoyant des clochettes.

Bouffon en Chef
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: bouffonerie & co   

Revenir en haut Aller en bas
 
bouffonerie & co
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Nouveaux Héros D'Elendra :: Quartier du jeu et du flood :: Récits RP-
Sauter vers: