Les Nouveaux Héros D'Elendra

Bienvenue dans la cité D'Elendra
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le destin d'un assassin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Disneth

avatar

Nombre de messages : 158
Age : 26
Localisation : Là où ma lame me mène
Classe : Guerrier
Date d'inscription : 01/09/2009

Feuille de personnage
Level:
0/0  (0/0)
Nombre d'ennemis tués: 123
Nombre de morts: 241

MessageSujet: Le destin d'un assassin   Mar 1 Sep - 21:19





Dans les sombres nuits du Lorndor, se trament des activités plus ou moins sordides, pillages, trahisons, guerres, corruptions et bien d’autres.
Et dans cette nuit de pleine lune, deux ombres se faufilaient, rapidement, agilement à travers les plaines. À première vue, on pourrait presque les confondre avec des elfes. Mais leur taille faisait défaut par rapport à la grâce de leurs mouvements.
Ces deux ombres s’arrêtèrent à quelques centaines de mètres d’une auberge. Les rayons de la lune éclairèrent les visages de ces silhouettes de la nuit, on put distinguer deux humaines, dont une très jeune.
Vêtues de longues capes noires, on ne pouvait apercevoir autre chose que leur visage et les lames qu’elles tenaient dans leurs mains…
Les humaines à la silhouette svelte, semblaient guetter l’arrivée d’une proie. Finalement un orc fit son apparition, il marchait en direction de l’auberge, sûrement pour se rassasier après une dure journée de combat.
« Tiens toi prête »
« Je le suis… » murmura la jeune humaine.
Quand l’orc fut suffisamment près, l’humaine la plus âgée se posta devant lui, le défiant du regard. Le grunt afficha un sourire sadique et fit tourner sa hache dans sa main en guettant la réaction de l’humaine. Celle-ci s’élança vers lui en assénant des coups violents là où elle pouvait, tandis que l’assailli tentait de parer les attaques, nombreuses et rapides. Alors que le combat se déroulait, la plus jeune humaine avançait silencieusement derrière l’orc, la lame sortie. Les deux combattants attaquaient et défendaient chacun à leur tour, l’humaine qui était en plein cœur du combat guettait les mouvements de sa compagne. Cette dernière estima qu’elle était assez proche de l’orc. Elle lui bondit dessus, s’agrippa à ses épaules et lui trancha la gorge. L’humaine qui était face au grunt pu voir de la douleur et de l’incompréhension dans son regard. Le corps sans vie tomba par terre, les deux humaines se regardèrent et dans un soupir affichèrent un sourire satisfait.
Elles dépouillèrent le cadavre et trouvèrent de quoi pouvoir payer un copieux repas dans l’auberge voisine et de quoi survivre, une nuit de plus…

Le crépuscule est là, mort du Jour, naissance de la Nuit. Le Jour lutte pendant ces derniers instants de vie, la lumière est encore présente et se bat pour le rester. Mais la Nuit vient de naître et elle est forte. Après un moment elle prend le dessus et englobe la lumière...Mais le Jour reviendra inlassablement pour tenter de faire régner la lumière autant que la Nuit sera là pour lutter contre le Jour. Ainsi est l’histoire sans fin de la Horde et de l’Alliance…

Telle était la vision de Disneth sur ce monde de haine, de rage et de violence…
Elle poussa un soupir avant de reprendre sa route, laissant derrière elle un énième cadavre, un autre ennemi tué, plus faible qu’elle bien sûr. Elle n’avait pas encore acquit la technique des assassins que sa mère avait tenté de lui apprendre en la faisant participer à des meurtres. À l’évocation de ce souvenir, la jeune humaine sentit une boule monter dans sa gorge. La renier n’avait pas été chose facile… Mais sa mère avait choisi, elle préférait la vie d’assassin plutôt que de vivre avec sa fille. Quand Disneth eut l’âge de se débrouiller seule, leur chemin se sépara, et plus jamais elles ne se croisèrent. Qu’importe qu’elle soit vivante ou morte, elle avait délaissé sa fille et Disneth au fil du temps avait essayé de se faire une raison, de la comprendre, sans jamais réellement y arriver...
Elle secoua la tête et continua son chemin avec un regard rempli de détermination.
Elle n’attaquait que de nuit sauf si son besoin de survie était trop fort. Jamais un meurtre n’était commis pour s’entraîner, elle attaquait que si on l’avait agressée en premier, ou bien pour récupérer de l’argent afin de restaurer.
Elle n’était pas encore un assassin à part entière et elle le savait, mais au fond d’elle, à force d’entraînement et de maîtrise, elle savait qu’elle y arriverait.

Un jour elle sut que, tel l’éclair qui déchire le ciel, sa lame d’un coup et d’un seul, transpercerait, égorgerait, trancherait n’importe quelle gorge, poignarderait n’importe quel dos et percerait n’importe quel cœur. Sans que, bien sûr, la victime n’ait eu le temps de comprendre ce qui lui arrivait et surtout par quelle main. Ainsi était la destinée de l’assassin, tel l’éclair, il devait être violent, rapide, éphémère, discret pendant l’action, mais les conséquences de ses actions étaient bel et bien dévastatrices. Tuer ou mourir, tuer pour vivre, pour des contrats, assassin n’est pas qu’une vocation c’est aussi un métier pour certain. Pour Disneth, c’était tuer pour survivre… Elle n’avait pas le choix, pas d’autre choix.

Elle allait rarement en ville, il y avait trop de monde pour tuer quelqu’un. Mais cela lui permettait d’observer les différentes armes dans les armureries et obtenir quelques renseignements sur la présence d’autres assassins à proximité. Elle pouvait aller librement en ville, personne ne la remarquait ou presque. Brune de taille moyenne avec une longue chevelure noire d’ébène, elle portait une longue cape noire qui enveloppait son corps jusqu’au haut de ses cuisses, ainsi qu’une paire de bottes noires qu’elle avait prise à un ennemi.
Seuls ses yeux pouvaient éventuellement attirer l’attention, si on prenait le temps de les regarder. Ils étaient d’un bleu clair, mais froid, perçant, trahissant une infinie solitude.
Ses yeux et ses jambes étaient les seules parties de son corps visibles, si certains en avaient vu plus, ils étaient déjà morts.





Pourtant elle savait quelle ne pourrait pas demeurer seule bien longtemps, elle devait se mettre en quête de sa destinée. Certes elle savait qu’elle deviendrait un assassin mais pour quels idéaux ? La jeune humaine aspirait à quelque chose de plus grand que le futur de sa propre vie, elle voulait défendre une cause qu’elle chérirait, qui ferait vibrer son cœur lorsqu’elle prendrait les armes pour se battre pour celle-ci.

Un jour, en vagabondant dans le Lorndor, elle fit la connaissance d’un jeune humain, moins expérimenté qu’elle, mais aussi déterminé. Parmi toutes ses rencontres, celle-ci fut la plus étonnante mais aussi la plus intéressante. Disneth, d’abord méfiante, accepta de faire un bout de chemin avec ce jeune humain quand il le lui proposa, et au pire, sa lame n’est jamais bien loin…
Lors de leurs combats ensemble, il lui parla de lui, de son désir de progresser, mais aussi de son clan, de ses idéaux et de ses membres. L’humaine devint au fur et à mesure des jours moins méfiante et commença même à apprécier ce jeune humain du nom de Baltazar.
Elle décida si elle le pouvait de prolonger autant que possible cette excursion, et pourquoi pas de rejoindre Baltazar et son clan.
Elle saura bientôt où cela la mènera…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clad1987

avatar

Nombre de messages : 1918
Age : 30
Localisation : près des ténèbres
Devise : ???? a quoi cela vous avancerait de s'avoir ,s'enfoncer au plus profond des tenebres
Classe : vil guerrier assassin
Orientation : allianceux chaotique
Date d'inscription : 29/08/2008

MessageSujet: Re: Le destin d'un assassin   Mer 2 Sep - 17:44

qu'une chose a dire joli j'aime bien le style
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baltazard



Nombre de messages : 2419
Age : 27
Date d'inscription : 16/07/2009

Feuille de personnage
Level:
37/50  (37/50)
Nombre d'ennemis tués: 387
Nombre de morts: 200

MessageSujet: Re: Le destin d'un assassin   Mer 2 Sep - 18:14

Oui c'est clair c'est vraiment agréable à lire et c'est bien construit (en plus je suis dedans Razz )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le destin d'un assassin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le destin d'un assassin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Assassin's Creed III : le guide technique
» La vie est un hasard contraire aux destinées. S.G. (Fini)
» Je suis le maître de mon destin, le capitaine de mon âme
» Un petit bonjour en passant de MEGA RETRO
» Ai besoin d'un petit coup de pouce sur la creation de POI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Nouveaux Héros D'Elendra :: Quartier du jeu et du flood :: Récits RP-
Sauter vers: