Les Nouveaux Héros D'Elendra

Bienvenue dans la cité D'Elendra
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une vieille histoire...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Baltazard



Nombre de messages : 2419
Age : 26
Date d'inscription : 16/07/2009

Feuille de personnage
Level:
37/50  (37/50)
Nombre d'ennemis tués: 387
Nombre de morts: 200

MessageSujet: Une vieille histoire...   Sam 18 Juil - 14:21

"je vous attendez" déclara le vieil homme "entrez, entrez n'ayez crainte. Si ce récit vous ennui il vous suffira simplement de quitter l'hémicycle quand bon vous semble. Ne vous inquiétez pas, je ne m'en apercevrait même pas.

"Ah les histoires écrites de Lorndor et de ses habitants: elles sont toujours passionnantes et c'est toujours dans ces inventions que l'intelligence et l'imagination des hommes, des elfes, des nains, des taurens...Oui monsieur des taurens aussi... Qu'est ce que je disais déjà... Ah oui c'est dans ces écrits que resplendit l'intelligence du Lorndor. Il est toutefois dommage que ce soit les bibliothèques qui connaissent le moins de succès dans le tout Lorndor. Mais il est normal que ces guerriers trop éreintés après d'innombrables combats et de nombreux coups ont l'oreille bouchée pour écouter une histoire qui n'a peut-être jamais eu lieu ou bien déjà trop révolue, avalée dans l'abime du temps.

Pourtant ce sont dans ces histoires que parfois on apprend bien plus sur le Lorndor et... Bon je vois que certains s'endorment alors je vais commencer un récit. Tout d'abord sachez que je ne vais pas vous faire un récit d'une super star d'aujourd'hui mais qui a vécu autrefois. Vous me demanderez quel est l'intérêt? Et bien vous pourriez le comprendre seulement si vous lisez ce long récit jusqu'à la fin. (hé hé hé)

C'est l'histoire d'un dénommé Baltazard qui a vécu dans notre monde il y a 35 ans en tant que guerrier et qui est mort à cause de sa vanité et de sa propre folie. Oh je vous vois venir. A quoi bon racontez l'histoire d'un guerrier méconnu du tout Lorndor qui n'a rien changé si de plus je raconte déjà la fin. Et bien vous verrez.

Mais d'abord je vais vous racontez comment j'ai mis la main sur son histoire. Mais arrêtez de huer ou bien nous y passerons la nuit. Il y a quelques mois en faisant des classements dans la grande bibliothèque du LORN, j'ai découvert un tout petit manuscrit. Ce jeune dénommé Baltazard était en train d'écrire sa propre histoire. Sauf pour la fin qui est racontée par un elfe dénommé Gelwin qui fut témoin de sa mort.

Intrigué par cette histoire qui n'avait rien à faire dans les nobles écrits de cette imminente bibliothèque je lu rapidement ce petit manuscrit. L'histoire était pour le moins assez étrange et assez folle. De plus le style n'était pas très élevé. Je cru au début même qu'elle était l'oeuvre d'un fou orgueilleux qui avait glissé cette histoire dans la bibliothèque pour une quelconque reconnaissance. Donc je m'empressa de jeter ce manuscrit dans la poubelle de mon bureau.

Mais peut-être encore intrigué et surpris par cette découverte, je manqua volontairement la poubelle sans m'en apercevoir et le manuscrit se glissa sous mon bureau. les jours passèrent et j'oublia complètement cet événement.

Jusqu'au jour où l'incroyable se produit. En vérifiant le registre des livres emprunter je vis le nom d'un dénommé Baltazard qui avait emprunté un livre de magie pour débutant. Le plus troublant c'est que la signature était la même que celle du manuscrit. Etonné je vérifia la date de naissance de cette homme et découvrit qu'il fut née le jour même où ce guerrier mourut.

Mais ce n'est pas tout. Un jour en retournant dans mon bureau, je vis posé en évidence le manuscrit que j'avais cru jeté. Si au début mon imagination me fit croire à un tour mystique, je me rendis vite à l'évidence que ceci n'était que l'oeuvre de mon valet qui avait remis le manuscrit sur mon bureau en croyant que je l'avais perdu.


Oui c'est bon j'arrive au récit que je voulais vous conter. Mais avant je souhaite vous expliquer pourquoi j'allais vous raconter l'histoire d'un dénommé Baltazard mort très rapidement et qui ne fut à l'oeuvre de rien. Une sorte de petite préface... Ainsi peut-être qu'après avoir raconté cette histoire à ceci ajouté l'histoire de sa nouvelle existence nous pourrons éclaircir les nombreux mystères de cette autobiographie.

Je vous demande maintenant un instant, je vais chercher le manuscrit dans mon bureau. Oh arrêtez de râler je reviens tout de suite, hé hé hé... "


Dernière édition par Baltazard le Dim 11 Sep - 8:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baltazard



Nombre de messages : 2419
Age : 26
Date d'inscription : 16/07/2009

Feuille de personnage
Level:
37/50  (37/50)
Nombre d'ennemis tués: 387
Nombre de morts: 200

MessageSujet: Re: Une vieille histoire...   Mar 21 Juil - 14:35

"Voilà, voilà j'arrive je vous ai manqué? hé hé hé... Ah mais personne n'est parti... Ah si zut. Je vais rapidement vous expliquer la raison de mon retard. Intrigué par l'histoire que je vais vous conter, je suis en train d'analyser le manuscrit et de ce fait j'ai dégrafé les feuillets. De ce fait je ne trouvais plus la première page. Trêve de bavardage la voici mais avant rappeler vous ce manuscrit date de près d'un siècle..."

Citation :
Autobiographie de Baltazard

Introduction: Les débris carbonisés de mon ancienne chaumière où ont périt mes parents adoptif s il y a 8 ans aujourd'hui n'ont pas encore tous disparus. Je n'arrive toujours pas à d'écrire la peine que j'ai ressenti et surtout ce sentiment de culpabilité. Je sais qu'ils sont morts par ma faute mais je ne veux plus y penser...
j'ai décidé d'écrire ce journal intime qui ressemble à une sorte d'autobiographie en direct que j'essayerai de garder toute ma vie.
Pourquoi? Simple je ne cesse d'être taraudé par un sentiment étrange: celui d'oublié toujours quelque chose, qui un jour aura des répercutions extrêmements fortes.
Mais pour commencé, je vais faire un rapide résumé de ma brève histoire:


MON ARRIVEE


Je suis arrivé sur Lorndor à mes 5 ans déposé par un ange sur un tapis de lys.La vie me prit au moment où l'ange cessa de me tenir.

http://img60.imageshack.us/img60/7738/294387vk2.jpg

C'est ce que m'a raconté le couple qui m'éleva. Je n'ai jamais su si ils me mentaient car ils sont morts alors que j'étais très jeune dans un incendie. J'ai du faire ma route seul

Ainsi mon arrivée en ce monde m'était inexplicable mais une voix interieur me disait de ne pas m'en inquiéter. Pour le moment, ma tâche principale était de survivre dans ce monde hostile.

Naif mais complet, illetré mais intelligent et vif d'esprit.J'avais la notion de la vie, de la mort, du travail et de la barbarie des gens de ce monde.
moi jeune: http://img232.imageshack.us/img232/7490/baltazardjeunect2.jpg

Pendant cinq ans j'ai voyagé, j'ai appris à connaître notre monde et ses occupants.
Chaque rencontre était nouvelle mais toujours dangereuse.Pour protection ne sachant manier les armes j'utilisais un baton de bois robuste qu'un vieux nain m'avait offert après l'avoir aidé à résoudre une enigme qu'un elfe lui avait proposé en échange d'une bourse d'or.

Un jour je croisai la route d'un dénomé Roedlingen qui me vit me débarraser d'un élémentaire de feu.Il me proposa de le rejoindre dans son clan:Les Gardiens de Yoen la cité Dragon.
http://img214.imageshack.us/img214/6052/baltazardsurlarouteduchemindudieududragoncy1.jpg : Roedlingen

Il m'apprit à lire et à réfléchir.A me battre au sein de sa communauté et à connaître les tactiques de guerre.C'est avec eux que je fis mes premiers pas dans la guerre.C'est ici aussi que je fis la connaissance de nombreux guerriers qui devinrent mes premiers amis.

je prête serment:
http://img214.imageshack.us/img214/961/drouge4qp6.jpg

Très vite j'entrai et participai à la vie collective qu'était ce clan et après trois semaines de liaisons intenses, je proposai une cagnotte qui permettrait de collecter de l'or appartenant à chaque joueur du clan pour acheter une monture à un jeune joueur qui le méritait.L'essai fut concluant.

"Bon je m'arrête là. Oui j'ai décidé de faire des coupes dans cette autobiographie pour vous épargner un dur labeur mais aussi parce qu'il n'est pas nécéssaire d'aller plus loin pour faire un petit commentaire car on a le droit de se poser quelques questions quand même.

Bon écoutez la prochaine fois je ramène des boules de feu que je balance sur le prochain qui hue comme ça. Dormez ou partez ou restez faite comme bon vous semble mais taisez vous!!!

Où j'en étais? Ah oui, les questions:

Qui est ce jeune garçon: l'élu promit des dieux pour répondre à une tache divine ou bien un jeune homme traumatisé par un passé douloureux? La seconde réponse parait plus probante. Mais alors la question est de savoir ce qui lui est arrivé durant son enfance.

Pourtant cela ne répond toujours pas à la question du Baltazard que j'ai vu dans les registres qui à la même signature que le premier et qui est née le jour même ou l'autre est mort. Vous m'avez suivit?

Mais attendez la suite car les questions ne cessent de se multiplier avant de ce confondre dans un mélange assez incompréhensible."


Dernière édition par Baltazard le Dim 11 Sep - 8:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baltazard



Nombre de messages : 2419
Age : 26
Date d'inscription : 16/07/2009

Feuille de personnage
Level:
37/50  (37/50)
Nombre d'ennemis tués: 387
Nombre de morts: 200

MessageSujet: Re: Une vieille histoire...   Mar 22 Sep - 21:10

"Bon je vais vous lire la suite de son autobiographie que j'ai sélectionner et vous me direz ce que vous en pensez. Ce passage est intéressant car il permet de retracer la...... Vous là si vous ne vous rasseyez pas tout de suite je vous envoie une boule de feu!!

- Hé bien lance viel homme déclara l'homme qui se tenait debout face au bibliothécaire.

Le public commença à sortir de son demi sommeil et émit quelques rires.

-Comment peux tu permettre de conté la vie d'un mort comme si il s'agissait d'un vulgaire casse tête à déchiffré devant un auditorium qui n'en a rien à faire de tes histoire, continua l'homme. Si tu tiens tellement à savoir si il a réellement ressuscité je vais te donner la réponse très rapidement. Je suis Baltazard, l'homme qui a écrit ce journal et il ne regarde que moi.

Baltazard commença à descendre de l'hémicycle tout en continuant à parler. Les gens commencèrent à se relever de leur sièges interloquer regardant à la fois Baltazard et le viel homme l'un après l'autre comme dans un match de tennis.

"Je vais te rassurer viel homme ou plutôt te décevoir. Je n'ai pas le pouvoir de ressusciter.

A cet instant le parchemin vola des mains du vieillard et atterri dans celle de Baltazard. Alors il commença à s'éloigner vers la porte de derrière. Le viel homme repris ces esprits à ce moment. Il prononça une formule et un lourd bruit métalique émana de la porte. Baltazard se retourna avec un léger sourire.

"Que me veux tu?

- une preuve de ce que tu avances. Prouve nous que tu es bien celui ou alors rends moi ce document imposteur.

Baltazard émit un petit rire. -Je ne vois pas pourquoi je te prouverais quelque chose qui m'est acquis. Je ne sais comment mon journal est arrivé ici mais je n'ai pas l'intention que tout le monde sache qui j'ai été auparavant. De ce fait je n'ai aucune intention de te donner une preuve qui pourra donner foi à tes propos lorsque tu parleras de mon histoire.... Mais après tout tu as le droit de choisir: je veux bien te donner une preuve toutefois je devrais te tuer après... ou bien tu me laisses partir et tu n'auras qu'à retourner à tes occupations.

Les mains du bibliothécaire devinrent moite. Il s'empressa de les essuyer sur sa chemise puis s'en servit pour rehausser ses lunettes et pris une grande respiration.

-vous êtes dans une bibliothèque, dit il en gonflant le torse, et en aucun cas je ne vous permettrai de donner la mort en ce lieu. Je vous rappel que nous ne sommes pas seul. Tous cet auditorium est remplit d'homme et de femme qui préfèrent cent fois plus donner la mort qu'écouter n'importe quel récit, plus incroyable quel qu'il soit.

L'auditorium acclama le vieil homme avec des rires goguenards

-En outre, reprit il, les gardes sont tout proche. Vous ne pourrez sortir qu'en me livrant une preuve de ce que vous avancer ou bien en me rendant ce document.

Le sourire de Baltazard s'allongea. "tu es un homme bon murmura t il pour lui". Puis il prononça rapidement un mot qui plongea la salle dans l'obscurité la plus totale. Cette fois ci tous les personnes présentent se levèrent. Des bruits de combats s'élevèrent dans toute la salle. Le vieil homme hurla une aquentation à trois reprises paniqué. Au bout du troisième essais la salle retrouva la lumière. Les gardes qui forçaient la porte purent enfin entrer.

Les lunettes du vieillard tombèrent et s'écrasèrent au sol. Devant lui un spectacle étonnant s'offrait à ses yeux: toutes les personnes présentent dans la salle étaient assommer sauf un tauren abrutit qui hurlait et que les gardes peinaient à maîtriser.

Le vieil homme passa toute la journée à essayer de comprendre comment cet humain était parvenu à s'échapper et à assommer toutes l'assemblée. Ce n'est qu'en début de soirée qu'il apprit que lorsque l'obscurité était tombée toutes les personnes s'étaient mise à se battre entre elles...

Loin, très loin dans une auberge de la région un homme était attablé. A la place d'une assiette posé sur la table il y avait un journal que celui-ci lisait avec avidité. Il le referma brusquement et demanda une chambre pour la nuit.

Tout en contemplant le ciel étoilé orné d'un demi soleil blanc âcre, il essayait de se rappeler son passé en vain. Tout ce qui était écrit dans ce journal l'horrifiait et pourtant c'était bien lui qui était tomber dans la folie, s'était lui qui avait renié ses anciens amis du clan ryu, s'était encore lui qui s'était lancé dans une bataille impossible contre des ennemis bien trop puissant tout en entraînant dans sa chute nombreux de ses amis.
Pourtant il s'avait que tout cela avait eu lieu et qu'il avait été l'auteur de ces actes. Il savait aussi que dan son échec on lui avait laissé une seconde chance pour accomplir une mission... "Après tout, ce dit il, j'en suis parfaitement capable, il me suffit juste d'éviter de tomber une seconde fois dans la folie." Il se força à sourire puis il repris ses affaires et s'engouffra dans le décors sombre de la nuit de Lorndor. Tout d'un coup il s'arrêta puis sourit, il aimait ce monde.


Dernière édition par Baltazard le Dim 11 Sep - 8:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baltazard



Nombre de messages : 2419
Age : 26
Date d'inscription : 16/07/2009

Feuille de personnage
Level:
37/50  (37/50)
Nombre d'ennemis tués: 387
Nombre de morts: 200

MessageSujet: Re: Une vieille histoire...   Mar 22 Sep - 22:44

Quelques années plus tard.....

Le buste se raidit un bref instant puis s'apaisa avant de s'affaisser pour s'effondré au sol, mort. Baltazard regarda les yeux de sa victime rivé sur lui horrifié. Il soupira longuement. "Moue sa devient lassant quand même" dit il à haute voix.

Il avait grandit et était devenu bien plus puissant. Pourtant sur ses traits de visage on pouvait lire une grande fatigue...

Baltazard marchait dans les rues animés de son royaume. Il aimait s'y rendre et arpenter les rues se laissant guider par ses pieds. La guerre l'ennuyait, il préférait passer plus de temps au sein de son royaume afin de découvrir l'Histoire de ce lieu.

Toutefois ses envies culturelles étaient amoindries par un autre de ses désirs. Voir et revoir sa bien-aimé. La guerre l'avait lassé et surtout il en avait peur. Non pour lui mais bien pour sa bien aimé. La seul idée qu'elle se fasse tuer l'horrifait. Il pensait même monter une petite entreprise de botanique et s'installer dans une paisible maison au royaume. Pourtant il était toujours tiraillé par son devoir envers ses sauveurs. Mais plus il y pensait plus il se forçait à imaginer que tout ceci n'avait jamais eu lieu. Que personne ne l'avait ressuscité et qu'il n'était pas l'auteur de ce personnage qui se nommait Baltazard. Ces sombres pensées lui gâchait ses ballades tranquilles. Il avait de nouveau besoin de se battre pour oublier, oublier...

Il se baladait généralement avec son amie Disneth perpétuelle marcheuse qui refusait de l'aide pour s'acheter sa monture. Ces deux compères partageait le même art de combat bien que leurs arcanes étaient radicalement différents: Disneth était une guerrière et Baltazard un magicien. Toutefois il parvenait à s'entendre très bien dans le combat et tout leurs ennemis tombaient un à un devant eux.

Souvent d'autres membres de sa tribu le rejoignait tel que Gwadir, Clad, Daahlia, Akroma ainsi que les chefs de la tribu Illidane et Vorondil fervents défenseurs de l'Alliance. Il aimait ses nouveaux amis. Sans eux il n'aurait pas survécu à la jungle de Lorndor. Surtout depuis que ce vieux bibliothécaire avait lancé une prime pour retrouver Baltazard et surtout ce manuscrit. Il voulait percer le secret de la réincarnation. Baltazard riait souvent en se rappelant cette scène qui l'avait opposé au vieil homme. Il n'était pas méchant mais il avait tout de même faillit le faire tuer.


Ainsi la vie de Baltazard était devenu paisible bien qu'il était encore tiraillé par le serment qu'il avait prêté juste avant sa réincarnation. Rêve ou réalité il ne savait plus. Il pensait parfois qu'avant son réveil il n'était qu'un simple petit magicien qui avait reçu une pierre à la tempe qui lui avait fait oublié qui il était et qu'il y avait une femme et des enfants qui l'attendaient. Cette idée lui soulevait un haut le coeur tout en lui donnant le sentiment que ceci était ridicule. Cette vie allait à l'encontre de celle qu'il voulait mener. Pourtant avec son nouvel amour il risquait d'aller vers cette voie, une vie bien rangé sans tracas...


Dernière édition par Baltazard le Dim 11 Sep - 8:19, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baltazard



Nombre de messages : 2419
Age : 26
Date d'inscription : 16/07/2009

Feuille de personnage
Level:
37/50  (37/50)
Nombre d'ennemis tués: 387
Nombre de morts: 200

MessageSujet: Re: Une vieille histoire...   Mar 22 Sep - 23:15

UN AN DE CLAN...

Dès qu'il reçu l'invitation au palais afin de fêter les 1 an du clan il se précipita au palais pour fêter l'heureuse nouvelle avec ses amis. En outre il était heureux car pour s'y rendre il devrait passer par son royaume....


Il avait décidé de ne pas dormir pour s'y rendre le plus rapidement possible. Mais il n'avait pas eu de chance la pluie s'était mise à tomber et sa monture peinait à avancer dans la terre qui se transformait doucement en une marée de boue. Heureusement à travers les branchages de la forêt qu'il parcourait il pouvait voir les lumières de son royaume. Il était trempé, éreinté et même blessé. Il avait du se battre contre une ogre en début de mâtiné qui avait été attiré par l'odeur de son repas.

L'orage éclata au moment où Baltazard sortit de la forêt. "Ouf se dit il un danger de moins."
Il commença à se laisser bercer par le marche de sa monture en pensant au lit bien chaud qui l'attendait lorsqu'il aperçu une ombre au loin courir vers lui. Il se ressaisi intriguer et cligna des yeux. Devant lui une silhouette s'approchait de lui rapidement sans faire le moindre bruit. Elle semblait voleter. Baltazard arrêta sa monture. L'orage redoubla de force, l'éclair illumina la plaine. C'est à ce moment que Baltazard discerna une fine lame dépassé de l'ombre.

Tout d'un coup l'orage s'arrêta, ainsi que la pluie. Une magie noire semblait avoir arrêté le temps. La silhouette avait elle disparut. Baltazard descendit de sa monture. Regarda autour de lui longuement. Rien, il ne discerna rien. Tout doucement la pluie recommença à tomber, puis l'orage se remit en marche. Cela le rassura. Il décida de marcher doucement en restant sur ces gardes. Le royaume n'était plus très loin. Mais sa fatigue était pesante et sa blessure lui faisait très mal.

Il ne comprit pas. Tel la pluie l'ombre tomba des cieux sur Baltazard. La lame se fourra dans le dos La griffe dans le bras. Baltazard s'écroula part terre. L'ombre le retourna face à lui. Ce que vit Baltazard le terrassa bien plus que les coups qu'il venait de recevoir. L'ombre n'était qu'un humain, un frère du royaume. Pour être plus exact un charognard qui était en train de récolter la bourse de baltazard tranquillement en souriant légèrement.

Baltazard se rendit compte qu'il vivait ses dernière instants. Ce traître n'hésiterait pas à le tuer après l'avoir dépiauter. Mais pourquoi ne le tue t il pas tout de suite. Baltazard comprit en regardant dans les yeux de son agresseur. La jouissance, la jouissance de faire souffrir, le plaisir sadique d'une âme noire.

Baltazard ressenti brusquement un sentiment d'injustice incommensurable. Il n'avait plus qu'un désir éliminer ces êtres noirs. Les larmes de la pluie se mêlait aux larmes du magicien. Il se rendait compte à quel point il avait faillit à sa mission. Celle que ses sauveurs lui avaient donné: rendre la paix et la sérénité à Lorndor. Plus que le sentiment d'injustice, la culpabilité, la culpabilité de n'avoir rien fait, de s'être laisser aller au plaisir de la vie tout en ayant laisser de côté ses devoirs. Il s'en voulait et préférait mille fois être mort plutôt que de continuer à ressentir ceci.

Cela allait venir. Le félon avait finit de le dépiauter. Il tourna son lourd visage vers Baltazard avec un large sourire sadique. Il approcha sa lame du cou du magicien. " j'ai été heureux d'avoir fait affaire avec toi, oh mais au fait je ne me suis pas présenté, Angelofdeath pour te servir, Adieu" dit il avec un rire moqueur.

Baltazard leva les yeux au ciel et dit ce dernier mot "pardon". L'orage retentit une nouvelle fois et un éclair apparut, ainsi que Gwadir, son ami. Il donna un coup féroce dans le dos de l'âme noire. Celui ci essaya de se retourner mais trop tard. Gwadir asséna une deuxième frappe sur cet immondice. Sans demandé son reste celui-ci s'enfuit dans les ombres de la nuit.

Gwa après s'être assurer que le félon avait bien disparut s'approcha de son ami Baltazard. "ne t'inquiète pas je vais te soigner et tu seras tout beau pour la fête". Baltazard sourit, un regard plein d'admiration pour son grand frère d'arme puis il s'évanouit.

Quelques jours plus tard, Baltazard était assis au banqué de fête pour les un an de clan. Il était heureux d'être entouré de ses amis et de sa bien aimé et il souhaitais de tout son coeur que ces moments perdurent pour toujours. Toutefois ses idées d'avenir avaient bien changés. Certes il avait une fiancé avec qui il se marierait bientôt, certes il avait des amis avec lesquels il s'amusait beaucoup mais il était décidé de répondre de ses engagements envers ses sauveurs.

Tard dans la nuit il regarda le soleil blanc âcre et il lui dit: "un jour je deviendrais tellement puissant que tous les clans chaotiques me craindront. Je ferais cesser les massacres tel que vous me l'avez ordonné Et même si vous deviez m'apprendre que cette quête que vous m'avez confié était impossible je passerais ma vie entière à essayer.


Dernière édition par Baltazard le Dim 11 Sep - 8:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baltazard



Nombre de messages : 2419
Age : 26
Date d'inscription : 16/07/2009

Feuille de personnage
Level:
37/50  (37/50)
Nombre d'ennemis tués: 387
Nombre de morts: 200

MessageSujet: Re: Une vieille histoire...   Mar 26 Jan - 23:00

HRP: désolé pour les fautes et autres ^^mais j'avais promis à disneth de l'écrire rapidement. Je corrigerai les fautes un jour. sa reste compréhensible normalement Razz Bon en gros le rp pourrait être finit, on a un début, un milieu, une fin avec l'évolution du perso sa passe Razz . je verrais si je le continue ou pas ^^HRP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une vieille histoire...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une vieille histoire...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saga ... C'est une autre Histoire !
» L'histoire d'une vie, l'histoire d'une envie.
» [Résolu] histoire de souris
» Récupération du panneau d'Admin histoire de tout récupéré
» Membre supprimé, histoire bizarre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Nouveaux Héros D'Elendra :: Quartier du jeu et du flood :: Récits RP-
Sauter vers: